La manchine
petite manchine petite manchine petite manchine


La guitare avec la manchine


Page 1
Page 2

Première prise en main :

Vous venez de découvrir la manchine, et vous sentez que cet objet pourra vous être utile...

Je peux vous le confirmer : les possibilités d'utilisation sont absolument infinies. Les guitaristes débutants, avancés, experts et virtuoses peuvent l'utiliser chacun à leur niveau.

Je vous propose d'ouvrir la manchine virtuelle dans un nouvel onglet ou, si vous êtes déjà l'heureux propriétaire d'une manchine, de la poser devant vous.

Le disque intérieur :

le disque intérieur

La tête de la guitare est dessinée, et donne le sens de lecture : La première corde est en haut, à l'extérieur du cercle, et la sixième corde en bas ou plutôt au centre, à l'intérieur.

C'est toujours le secteur qui est en haut de la manchine qui est dans le sens de lecture. Il faut donc tourner la manchine pour avoir les cases à étudier en-haut, de façon à pouvoir les lire comme d'habitude.

À la hauteur du sillet, les cordes sont nommées d'après les notes qu'elles émettent lorsqu'elles sont jouées à vide.

Au centre du disque, les cases de la guitare sont numérotées en chiffres romains. La corde-à-vide est définie par le dessin, puis les chiffres 1 à 12 sont écrits en gros le long du premier tour. Les chiffres des cases 13 à 24 sont écrits un peu plus petit, juste en-dessous.

Comme sur tous les instruments à cordes comportant un manche, les notes se répètent sur une base de douze cases, ce qui permet cet affichage.

Fenêtre principale :

fenêtre principale

L'information centrale est celle du nom de la tonalité : en lettres majuscules, le nom de la tonalité en majeur, et juste en-dessous, le nom de la tonalité en mineur.

La portée des tonalités nommées est dessinée sous le mot "TONALITE".

Le bas de la fenêtre indique le nom de l'accord sur une troisième ligne. La fenêtre où ce nom est écrit se déplace avec le disque des accords. Dans cette situation, c'est parce que l'accord indiqué porte le même nom que la tonalité indiquée que ces deux fenêtres sont superposées.

Le mot "majeur" qui apparait après l'accord indique que l'accord nommé est majeur. En fonction de l'accord et de la tonalité indiquée, il peut être remplacé par "mineur" ou par "min.b5", ce qui indique respectivement un accord mineur ou un accord mineur à quinte diminuée.

Les petits ronds dessinés juste sous le nom de l'accord sont une légende résumée. Les symboles pour la tonique, les tierces, les quintes et les septièmes sont dessinés dans l'ordre pour rappel.

Fenêtre pentatonique :

fenêtre pentatonique

Cette fenêtre indique les noms des tonalités pentatoniques mineures et majeures. Attention ! Pour les tonalités pentatoniques, ce sont les CASES NOIRES qu'il faut jouer au lieu des cases blanches !

Lorsque le mode pentatonique est utilisé, le disque des accords devient inutilisable puisqu'aucune information n'est visible à travers les cases noires.

Par contre, le symbole de la fondamentale peut être placé à l'endroit où doit apparaitre la "blue note". De cette façon les cinq positions de la gamme pentatonique avec la "blue note" sont indiquées sur l'intégralité du manche.

Voici comment apparait la position de la gamme pentatonique de la mineur qui commence à la cinquième case, avec la "blue note" indiquée par le symbole de la fondamentale :

exemple pentatonique et blue note

Petites fenêtres :

fenêtre pentatonique

Les petites fenêtres précédées des mots "dorien", "phrygien", "lydien", "mixolydien", "éolien" et "locrien" indiquent le nom que prend la tonalité principale dans ces différents modes.

La suite :

Page 2
Table des matières

Accueil
École de musique